lundi 29 mai 2017

Quelques Envies de M...



Courtesy of Les Rothschild, 
représentants officiels du Diable sur Terre...
Si Hollande était dangereux, Macron est du venin mortel à l'état pur, et à l'état de pus,
la Marmite démoniaque de ce venin puisant dans 3 lieux de malédiction religieuse :
à Yad Vashem, au Vatican, et à la Mecque.
Avec ce gueux gay zozotant de Macron, 
Les Rothschild et alliés
ont hissé la perversité au sommet de l'état :
gérontophilie, pédophilie féminine à  coloration incestueuse, homosexualité camouflée,
sans doute Sado-Masochisme...
Voyez la cérémonie d'intronisation, 
les ordures de l'état profond, y sont allés à la louche... 
Macron prête au délire occultiste,
mais n'y a t-il pas de quoi ?
Ça va y aller à La Lanterne. 
Macron, c'est Jack Lang à L'Elysée.
Avec le Gay Obama et la Trans Michelle,
dotés d'enfants d'emprunts,
les Rothschild and co avaient frappé fort aux Usa.
L'apatride et fille d'espions Merkel, judéo-polonaise
a achevé la nation allemande,
avec ce qui lui manquait pour la faire crever :
l'invasion par des millions de sauterelles,
ce qui rappelle cette phrase prémonitoire d'Attali,
l'éminence noire, que faute d'enfants,
 l'Allemagne était l'homme malade de l'Europe,
"Ils" auront donc soigné la maladie par un flux migratoire aux ADN polluants
Courtesy of  ITI, International Talmud Illimited.
En France, Ils auront hissé la Sodomie
comme Art Majeur et Premier
de la République.
Jamais "couple" aussi guignolesque et incestueux n'aura accédé à plus haute fonction,
Hollande est dépassé,
et la pauvre Brigitte se ridiculise déjà
avec sa tête simiesque et des jupes au ras 
de la moule
et qui vole au vent de ses 65 balais. 
Comme par hasard, cela n'en est pas un,
et bien que nous soyons
un virulent pétainiste,
la tombe de de Gaulle a été saccagée.
Entre la démence Lgbti, la crise économique,
l'invasion, la pollution des Adn,
la misère s’immisçant dans les foyers,
la perte des repères spirituels,
l'éclatement de la sphère politique, lesdites valeurs humanistes, la cashérisation des esprits, l'islamisation de la France,
la pestilence sans cesse renouvelée des loges et des gogues, etc.
il est clair, au vu des scores de cette présidentielles, 
entre abstention, le vote Le Pen, le vote Anti-Le Pen, 
le Vote authentiquement pro-Macron seulement 
de 17 % ,
que la France et les français ont perdu 
non seulement la face, mais aussi 
la boule, quant à la grandeur...
Le Lobby de Sion qui tourne  à fond les manettes,
avec l'Afrique musulmane appelée à la rescousse
auront achevé l'Hexagone.
Versailles est à la fois debout, tout en n'étant plus qu'un souvenir.
Le Pen Jean-Marie avait un jour dit, qu'au miséreux,
il restait au moins sa nation,
ce n'est plus le cas.
Comme le chantait Léo Ferré,"Il n'y a plus rien"... 
Si la chanson nous est quelque peu incompréhensible,
le titre ne nous l'est pas. 
"Tof" pourrait, qui sait, nous la décrypter,
L'Anar Ferré nous avait bien prévenus de la saloperie
de la gauche à venir.




Si Brel, Gribouille, Ferré, Barbara, Brassens revenaient...
 leur Soleil serait encore 
plus Noir.


Notre époque est-elle si abominable, si creuse et si triste, 
que, pour que nos âmes blessées y survivent, 
elle serait forcée de rappeler
à la vie, les spectres de nos disparus
sacrés ? 















14 commentaires:

  1. Je sais que je me répète mais ils nous prennent à fond pour des cons et c'est pesant.

    Imposture

    RépondreSupprimer
  2. Allez on fait tourner !

    http://www.nouvelordremondial.cc/2017/05/30/demasque-des-photos-virales-jamais-vues-auparavant-de-linterieur-davions-epandeurs-de-chemtrails-ont-ete-publiees-sur-le-web/

    RépondreSupprimer
  3. "Nous aurons tout dans 10 000 ans" conclue Ferré. Il savait que nous étions déjà en enfer, il disait aussi que le socialisme est l'antichambre du fascisme, que le bout du tunnel n'était pas pour demain.

    Toutes les idéologies des XVIII-XXIème siècles ont en partage le projet de la création d'un Homme Nouveau.

    Homme déifié, Homme sans Dieu, Homme électronisé, Homme occult(é), Homme atomisé, Homme purifié, Homme augmenté, c'est l'essence même du socialisme, de l'Homme castré ayant abandonné toute forme de souveraineté personnelle au profit de la matrice proposée par un système.

    Les deux derniers siècles ont décliné l'Homme Nouveau dans toutes ses dimensions mécaniques.

    Homme Nouveau des Lumières, Homme Nouveau communiste, fasciste, nazi, sioniste, théosophe, LGBTQI, tous ces Hommes Nouveaux ont le socialisme en partage.

    E Ratier en a donné la meilleure définition : le socialisme est un christianisme mal sécularisé mâtiné de l'occultisme des loges.

    L'artificialité de ces projets renvoie l'Homme au néant, au RIEN, à un mouton mécanique sans prise sur son chemin et sur son Essence, transformé en escalator, ascenseur pour l'échafaud.

    L'Homme du XXIème siècle est soumis par la technosphère dans laquelle se cache l'idéologie de la matrice. La science actuelle n'est pas neutre, elle est l'expression du système mécaniste, le prolongement binaire du capital. Elle en propose donc le volet "social" à travers les réseaux "sociaux" ou la Sécu.

    Elle est le pur produit du Capital qui s'épanouit dans une tuyauterie électronique opaque et quasi magique née d'un mariage d'amour entre IBM et le IIIème Reich socialiste.

    Ces Hommes Nouveaux ont en partage un caractère mécanique qui sanctifie la technosphère des techno-pères, un monde binaire déshumanisé, dans lequel le cégétiste finissait par devenir le petit bourgeois ventripotent qui lui était présenté comme modèle, maintenant un Charlie asexué qui nuitdeboute.

    Le bourgeois est présenté comme réactionnaire alors qu'il est le plus puissant agent de transformation sociale par sa capacité d'adaptation aux exigences révolutionnaires du capital, son Dieu, son Veau d'Or.

    Le Capital ne s'épanouit que dans l'injustice et le déséquilibre du contrat, il est donc logiquement le moteur révolutionnaire actuel de l'Histoire, son métronome.

    Hier incarné par le chef de famille à maîtresses, aujourd'hui métrosexuel macroniste geek branché, il n'y avait encore guère que le catholicisme paternaliste pour faire résistance au chambardement révolutionnaire du capital en Marche.

    Un mariage de raison qui a trompé le couillon. Le bourgeois a du ronger son frein dans les Eglises, aller dégorger son poireau dans les bordels, il en est maintenant débarrassé, Meetic est son ami, l'avortement et la pilule ses permis de tirer.

    Tof

    RépondreSupprimer
  4. Il y a un autre agent révolutionnaire : le confort ! Confort matériel qui asservit l'Homme qui fait du frigidaire son meilleur ami.

    Le frigidaire se nourrit de la technosphère nucléaire, le césium coule entre un reste de sushis au Mercure des chimistes du Diable et un pack de yogourts censé faire chier la ménagère.

    Confort du frigo, confort du quant à soi, confort du conformisme et de le moutonnerie.

    L'anarchie c'est l'Ordre, car l'anarchie c'est l'Homme débarrassé de la tutelle infantilisante et castratrice d'un Etat saturnien qui finit toujours par dévorer ses enfants.

    L'Etat est devenu l'instrument de mesure de Kronos, son petit comptable assermenté.

    En se substituant à Kronos, de la naissance à la mort, l'Etat s'est fait le greffier du Temps, de la malédiction de la Génération, et son horloge marque toujours la même heure : 6H 6MN 6S.

    L'Etat, comme bras armé du Capital, emmène l'Homme de sa naissance à sa mort sur la barque d'un Anubis d'opérette dont le dernier jugement tombe laconiquement : t'es baisé connard ! T'es RIEN !

    Quand l'Etat c'était le Roy, on avait la paix.

    Quel est cet Ordre mystérieux ?

    Celui qui fait pousser les plantes, les arbres, vivre les animaux et les hommes, circuler les orbes, c'est l'ordre de l'Univers, c'est l'ordre que reconnait l'Homme comme expression de plus grand que lui où même meurent les étoiles.

    Il est terrible cet ordre, un juge de paix intransigeant car il précipite aussi les orbes célestes les unes contre les autres, détruit régulièrement ce que Sisyphe a mis si longtemps à construire et maintient l'Homme dans la finitude de son existence terrestre.

    Capital et ses maîtres-esclaves s'est dit au cours de la dernière réécriture de l'Histoire au XVIème, qu'il survivrait à la prochaine colère des Cieux et qu'il triompherait de la mort.

    Capital est vivant, car il s'est logé dans le cœur, l'esprit et le ventre des hommes.

    Capital est conscient.

    Puisque la Terre n'était plus au centre de l'Univers, mais une scorie perdue dans l'immensité, alors, l'Homme n'était pas le projet de Dieu, mais plutôt celui d'un demiurge mégalo, et qu'on allait pouvoir jouer un peu avec, voir tout lui faire.

    Effectivement, on lui a tout fait. Le fœtus avorté finit en crème de nuit ou dans un vaccin, tandis que l'Homme mourant dans la force de l'âge se voit dépouillé vivant de ses organes par un Etat chronophage qui fait tourner les aiguilles de plus en plus vite.

    Capital met en place en ce moment même les conditions de sa survie, dirigé par ses maîtres-esclaves, sachant qu'il lui faudra éliminer l'Homme actuel de l'équation.

    Les loges, l'occultisme, le satanisme sont l'expression de la volonté des contrôleurs de ne point se sentir pareils à la plèbe, d'oublier qu'ils sont les serviteurs les plus zélés de Capital en Marche.

    C'est le paradoxe du contrôleur : ne pouvant supporter sa propre vassalisation à Capital, il use de la Gématria magique kabbaliste du Demiurge pour se donner l'illusion du contrôle, pratique la magie noire des Chiffres, des Nombres, des Orbes, des Heures, des Minutes, des Secondes pour le supplanter.

    Voilà l'origine du MAL : la Génération, Kronos, le Temps qui dévore ses enfants. En devenant le Maître des Horloges Atomiques, Capital et ses maîtres-esclaves se substituent à Kronos comme ordonnanceurs du MAL.

    Mais Vu qu'ils n'ont pas l'étincelle de vie, alors ils décident de la mort.

    75 ans dit un Attali.

    Tof

    RépondreSupprimer
  5. Fin

    Supplanter Saturne, voilà la volonté de Capital !

    Il fabrique en ce moment même sa propre mesure "quantique" du temps, une mesure qui lui permettrait d'imposer une horloge indépendante de l'Univers, de Dieu, de toute contrainte.

    Rothschild est esclave de son système. Il lui faut donc se voir pareil au Demiurge pour se donner l'illusion de la maîtrise de son projet en exigeant l'assentiment de ses victimes par le contrôle de LEUR TEMPS, en leur imposant son TEMPS, ses CADENCES, ses FREQUENCES.

    Alors qu'il n'est qu'un fou au service d'un système mécanique.

    Le pêché originel, dette symboliquement portée par les Hommes d'antan, a été transformé en dette sonante et trébuchante, et c'est auprès de Rothschild que l'anthropoïde rachète sa dette.

    Rothschild & co, a décidé, au service de Capital kabbale, d'être le nouvel horloger de ce coin de la galaxie.

    Colonisent ils déjà le système solaire ?

    Obama a signé des décrets pour exploiter légalement le minerai des astéroïdes, juste avant de se barrer.

    Pourquoi, puisque les techniques ad-hoc ne seront inventées officiellement que dans 50 ans ?

    Avant, les Prêtres sacrifiaient aux Dieux pour calmer leurs colères.

    Aujourd'hui, les Prêtres sacrifient l'Homme pour que l'anthropoïde survive sous leur contrôle à la prochaine colère des Dieux.

    Avec le système qui va avec, dans lequel il n'y a plus RIEN pour l'Homme.

    La dernière catastrophe, il y a environ 700 ans, a marqué au fer rouge l'Humanité.

    Chacune de nos cellules s'en souvient.

    L'Humanité souffre d'un syndrome post traumatique évident.

    Quelle aubaine pour un contrôleur mental comme Capital.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tof, avec une musique inquiétante derrière, tu le gueules, et on dirait du Ferré...

      Supprimer
  6. je dirais mieux que ferré ! époustouflant pour faire se que l'homme ne sait plu ! il n'y a vraiment plus rien! quand Léo ferré a fait cette chanson son éditeur ne le voulais pas , il avais dit a Léo pense aux jeunes , il ne savais pas que les jeunes était déjà trop formaté et que sa n'avais aucune influence sur eux!
    les chronophages quelle belle expression approprié a notre système , chapeau tof !

    RépondreSupprimer
  7. Merci, n'en jetez plus.

    :)

    Les premiers jésuites parvenus en Chine autour de 1550 ont gagné les faveurs de l'Empereur en réparant ............. ses horloges !

    La capitale capitale de Capital est Genève, haut lieu de l'horlogerie.

    Tof

    RépondreSupprimer
  8. 3 points zéro1 juin 2017 à 00:08

    Le Maître des Horloges aujourd'hui c'est M. le Maudit.

    C'est lui-même qui le dit.

    RépondreSupprimer
  9. A part la petite image de Brigitte et l'encart "Barbara", tu te donnes bien du mal pour pas grand chose :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas plaire à tt le monde...

      Supprimer
  10. Laisse un peu ces politiques tranquilles, de toute façon aucun ne trouve grâce à tes yeux ! Tu te fais plus de mal qu'autre choses à remâcher haine et rancœur pour ces enculés. Mieux vaut les ignorer, non ? Ce que je m'applique à faire.

    Mais en même temps, il faut bien faire preuve de rébellion, d'insoumission, je te comprends...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces politiciens ! "politiques" a pris en sens tordu.
      Ah, non, toi, tu poétises, moi, je gueulise..."Haine et rancœur", tes vers en suppurent, concernant une vie qui ne correspond pas à ton âme...Je n'aime pas le mot "haine", il ne sied pas à mon sentiment profond...

      Supprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.